ADeP
-
Association pour le Développement des e-Procédures

logo du site
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures

Accueil du site > Promouvoir les TIC > Stratégie

Stratégie

Les collectivités territoriales, comme la société dans son ensemble, sont confrontées aux mutations importantes que les TIC (technologies de l’information et de la communication) génèrent ou permettent. Les questions ainsi posées portent en elles une profonde transformation des modes de gestion, des formes de relation avec les citoyens/usagers. En fait, elles sont le ferment d’une potentielle et gigantesque transformation des cultures.

Une opportunité ?
Les TIC offrent en même temps une opportunité extraordinaire de rénovation des méthodes de travail et des formes d’organisation. Elles permettent des façons de travailler différentes : moins pyramidales, plus partagées. Elles permettent aussi dans l’intercommunalité complexe que nous construisons, de faire vivre un mode de fonctionnement en réseau dont chacun peut être alors un élément actif.
Elles représentent une fabuleuse opportunité d’amélioration du service rendu aux usagers, une occasion à saisir pour construire une administration moderne, conviviale et plus efficace.

Etre au cœur du mouvement
Aujourd’hui, toutes les informations que nous utilisons sont numériques. Le temps où toutes ces informations étaient "physiques" (ou analogiques) est révolu. Les moyens de les échanger (courrier postal) et de les conserver (armoires, boîtes à archives, dossiers, classeurs…) sont eux aussi révolus. Nos administrations doivent non seulement s’adapter à cette mutation des formes de communication, ce qui serait une vision subie de ce mouvement, mais elles doivent être au cœur du mouvement. Il est plus que temps que chaque collectivité, de la plus petite à la plus grande, s’empare de ces outils pour construire des perspectives. Les TIC sont pour tous les territoires, au plus profond des campagnes désertifiées comme au cœur des villes ou des quartiers en périphérie des métropoles, un moyen et une chance de développement, un des facteurs de construction d’un tissu social plus interactif, plus humain.

Des enjeux sociaux majeurs
L’évolution rapide des TIC et le niveau d’équipement des communes (dû notamment à la généralisation de l’informatique de gestion) ont fait prendre conscience aux élus de l’intérêt de ces techniques pour l’amélioration des procédures administratives, pour la revitalisation du territoire et pour un meilleur service rendu au citoyen/usager. Une dynamique est en train de se créer, résultat d’un faisceau convergent d’initiatives, que celles-ci viennent de l’Etat, des départements ou d’expériences menées par les communes elles-mêmes.
Téléprocédures et téléservices sont une chance pour les habitants de toutes les communes : elles annulent les distances et l’isolement. Elles peuvent porter, au plus profond des territoires ruraux comme au plus profond des quartiers suburbains, la même qualité de service, la même relation pour tous. Mais ces techniques qui sont a priori fondamentalement équitables (accessibles à tous et partout), peuvent aussi être source d’exclusion et de marginalisation. Les communes doivent être une forme de garantie publique, démocratique, pour que ces services soient "branchés" sur les hommes et les femmes de leurs territoires et non seulement sur des logiques marchandes ou technologiques.

Ne laisser personne en route
Les choix portés par nos projets sont fondateurs d’une démarche pédagogique, d’une volonté de ne pas laisser à quelques "cyberélus" le monopole de ces techniques. Il ne peut y avoir un champ d’excellence peuplé de "e-communes" et un marais embourbé dans la lourdeur de procédures papier qui ont fait leur temps. Une résignation à cette situation serait pour les communes, et notamment pour les plus petites, la signature de leur future disparition. C’est dans cet esprit que se situent nos pratiques innovantes et nos projets, représentatifs aussi des besoins des populations des territoires ruraux, très semblables à ceux des villes plus importantes.
Certes, il y a du chemin à parcourir et les risques et les difficultés sont nombreux. Il faudra passer, avec patience et pédagogie, par des phases d’intermédiation, pour ne laisser personne en route, et parce que les téléservices impliquent pédagogie et assistance, accompagnements positifs du mouvement et de la profonde mutation organisationnelle qui l’accompagne. Dans cette fonction, les mairies, les centres de communication et d’autres lieux à imaginer ont un rôle déterminant à jouer.



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP